Menu Fermer

Les télescopes robotiques GFT (Ground Follow-up Telescope) sont indispensables à l’observation et à l’étude des sursauts gamma.
Particulièrement réactifs, ils pointent vers la zone de localisation communiquée par le satellite à travers le réseau d’alerte VHF en moins d’une minute. Ces télescopes de suivi vont mesurer avec précision, de l’ordre de la seconde d’arc, les coordonnées célestes du sursaut, ainsi que l’évolution photométrique de l’émission dans plusieurs bandes spectrales (du domaine visible à l’infrarouge). Ils vont également fournir une estimation de sa distance (son décalage vers le rouge).
L’ensemble des résultats est ensuite envoyé au centre FSC (French  Science Center) qui retransmettra le message d’alerte à de plus grands télescopes, comme par exemple le New Technology Telescope (NTT) et le Very Large Telescope (VLT) en optique, ou ALMA en radio.

La mission SVOM mettra en œuvre deux télescopes robotiques comportant un miroir primaire d’au moins 1m de diamètre. L’un sera installé à San Pedro Martir au Mexique sous responsabilité française, l’autre à l’observatoire de Jiling sous responsabilité chinoise.

F-GFT  Télescope  de suivi au sol (France)

Site de SanPedro Martir
A gauche: vue du site à San Pedro Martir (Mexique) où sera implanté le télescope GFT Français dont un modèle similaire est visible à droite.

C-GFT  Télescope  de suivi au sol (Chine)

Le télescope de suivi au sol chinois (C-GFT) est basé sur un télescope existant de 1 m situé à l’observatoire de Jiling, en Chine, qui est un système f / 8 de Ritchey-Chretien permettant un repointage rapide à travers une monture en alt-azimut. Il sera mis à niveau avec un système de miroirs dichroïques, 3 canaux de filtres SDSS (g, r et i), un système de contrôle robotique et un système de données et de communication en temps réel.

Le dome et le télescope de suivi au sol chinois (C-GFT) de 1 m de diamètre, à l'observatoire de Jilin (Jilin, Chine).
Le dome et le télescope de suivi au sol chinois (C-GFT) de 1 m de diamètre, à l’observatoire de Jilin (Jilin, Chine).

Les trois canaux seront équipés de caméras CMOS-CCD à faible temps de lecture, de taille 2K × 2K, correspondant à un FoV de 21 × 21 arcmin2, fonctionnant dans la bande de 0,4 à 0,95 µm. La sensibilité de C-GFT atteindra mag (r) = 19 (à 5?, AB mag) pendant 100 s de temps d’exposition pendant les nuits de la nouvelle lune.

Outre l’observatoire C-GFT dédié de Jiling, un autre télescope de 1 m sera installé par le NAOC (Observatoire national d’astronomie de Chine) à l’observatoire d’Ali, au Tibet, dans l’ouest de la Chine. Le NAOC aura accès à environ 2 500 heures d’observation par an, qui pourraient être dédiées au suivi de GRB SVOM via des alertes avec un temps de réponse typique d’environ 15 min.

Related Posts